"Sagesse Algérienne" par Mohammed Kradra

Publié le par MOHAMED BEN CHIKH AL -AGHOUATI

 

 

 

         Sagesse  Algérienne

 

 

 

         Sagesse  Algérienne

 

 

 Glorieux peuple Algérien, tu as conquis ta Noblesse par ta bravoure et tes prouesses

Nul vilain, sauf par ses défauts qui le font méprisable, arrogant et plein de bassesse

Et les hauts faits, courage et bravoure de nos héros  martyrs, sublime témoignage de noblesse

Nul n’est racé, s’il n’est aux vertus exercé, et nul n’est vilain sauf par ses méprisables défauts

 

Si quelqu’un me contredirait, de sa race se targuant, de son origine pharaonique, de son sang

 Je répondrai avec certitude et conviction que nul n’est racé s’il n’est aux vertus exercé

A moins qu’a Noblesse il n’accède exclusivement que par qualités et vertus qu’il possède

Car gémir, crier, pleurnicher et malicieusement se lamenter est également lâche et indigne

 

Satan  réjouis toi tu n’est point le plus virulent à l’instar de certains maléfiques gouvernants

Perfide Satan, tu ne leur a épargné ni tact, ni bonté, ni sincérité, ni courtoisie ni politesse

Eux qui nous accusent injustement et à tord d’être abîme, étant eux-mêmes gouffre

Ils cultivent, le mal et la discorde, nous devancent, se plaignent et soit disant souffrent

 

Par sagesse ancestrale, très souvent la clarté ment et le bruit est sournois et trompeur

La tornade maléfique accuse la branche au moment ou cette dernière endure, gémit et pleure

Méditer est un louable devoir, je rêve et je médite et je guette une ultime sagesse majeure

L’agression  a lieu en Egypte et le tord est malicieusement répercuté sur notre patrie ailleurs

 

On s’attriste, on peine, on souffre, on se révolte, puis on s’assagit et on se console

Car puiser retenue‘et sagesse en cet asile heureux n’est désormais que désespoir et amertume

Ö glorieux  peuple révolutionnaire, défenseur tenace du droit contre l’injustifiable arbitraire

Fidèle aux idéaux et convictions, partisan de la main tendue porteuse de paix et de concorde

 

Peuple Algérien, noble et courtois, que de tolérance tu as consenti pour éviter la discorde

  Sublime grandeur, coutumière sagesse, nobles idéaux et valeurs qui demeurent tes repères

Peuple aux Vertus si singulières et si rares qui dérangent  les adversités  et les exaspèrent

La perte d’un peuple arabe et musulman frère, ne va point sans douloureux soupirs

 

Que d’amertume en cette regrettable circonstance si douloureuse et dont on a vu pire

L’amas de ces regrettables et tristes souvenirs s’estompera et se dispersera à tout vent

Dieu, notre créateur, le juste, le clément, le tout puissant prononcera l’équitable  sentence

Sa sublime  justice statuera sur  les tords et les culpabilités et nous gratifiera de sa clémence

 

                                                                         

                                                                                      

                                                                                                       M. KRADRA

Publié dans M.KRADRA

Commenter cet article

sarvenazian 05/02/2015 12:01


salam,


pardonner n'est pas oublier !


Celui qui aime son pays est celui qui retranche ses manches et se met au labeur. Je vois, souvent, des chômeurs analphabètes qui ne veulent pas de métiers, selon leurs niveaux, tels que peintre,
maçon, agriculteur mais demandent à travailler dans un bureau au même titre qu'un ingénieur ou un architecte, etc...


J'ai bien ri lorsque j'ai entendu un chômeur analphabète réclamé un salaire de médecin !!!


Le sud devrait être pris en main par les jeunes, il n'y a qu'à voir le sinaï...


salam 


 

lamara 05/02/2015 01:58

Bel élan magnifiant la magnanimité , la tolérance et l'élévation spirituelle du peuple algérien dont la force de caractère a été forgée par une très longue histoire ponctuée d'incessantee et
farouches resistances aux inimitiés récurrentes déferlant de toutes parts. C'est cette spéctaculaire résilience aux pires adversités que nombre de nations nous jalousent. C'est unique et inné. Un
atout et une valeur rare que nos gouvernants doivent plus que jamais maintenir et fortifier. Le peuple algérien est le coeur palpitant du Maghreb, l'étendard de l'Afrique et la fierté d'un monde
arabe à qui manque ce nerf que l'Algérie n'a jamais hésité à faire vibrer pour sonner le tocsin de la parade contre le reniement et la soumission.

Amine Lotfi 25/11/2009 21:44


Des mots qui sourcent du fond de l'ame meurtrie trés beau temoignage Mr Kradra il ne faut plus chercher mes hommages ils sont à tes pieds.Amine Lotfi


Soukehal Djamal Abdenasser 25/11/2009 13:08



Ça c'est du solide. Merci de tout cœur. On sent le
révolutionnaire, le moudjahid. On aime son pays ou on ne l’aime pas.


Détrompez-vous, nous les Algériens on est comme ça. On pardonne
(se référer à la loi sur la concorde civile). On ne ferme pas la porte. Mais nous avons le Nif, il y a des limites à tout.



MOHAMED BEN CHIKH AL -AGHOUATI 25/11/2009 15:47


Rien ne laissait présager  cette violence , on savait qu'il y a toujours eu une rivalité de leadership entre les deux pays mais qui n'a jamais atteint un tel niveau Après que les esprits
seront apaisé , il faudrait connaitre les vraies raisons qui ont conduit à une telle situation et veiller par des actions correctives sérieuses à ce que cela ne se reproduise plus Cela ne profite
qu'à nos ennemis qui sont connus Le valeureux  peuple Algérien ne peut jamais etre l'ennemi du valeureux  peuple Egyptien et tout ce que nous entendons sur les chaines egyptiennes ne
peuvent representer le peuple egyptien