Un programme pour la création de musées de la Mémoire nationale à travers le pays

Publié le par LAGHOUATI

dimanche, 01 février 2015 14:45

Un programme pour la création de musées de la Mémoire nationale à travers le pays

Un programme pour la création de musées de la Mémoire nationale à travers le pays
LAGHOUAT - Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a fait état, dimanche à Laghouat, d’un programme visant la création à travers le pays de musées de la Mémoire nationale.
Dans le cadre de ce programme, un premier musée de la Mémoire nationale sera réalisé prochainement à Constantine, suivi d’un autre à Oran, puis à Ouargla, avant de généraliser l’opération à l’ensemble des wilayas du pays, a affirmé le ministre, au deuxième jour de sa visite de travail dans la wilaya de Laghouat.
Tout en rappelant que les musées du Moudjahid dans les wilayas ont été dotés d’une bibliothèque et d’une salle pour l’audio-visuel, M. Zitouni a indiqué que 22 films documentaires, réalisés par le centre national d’études et de recherches sur le mouvement national, ont été remis à la télévision algérienne, et que huit autres sont en voie de finalisation.
Les centres de repos ont également été équipés de supports audiovisuels pour l’enregistrement des témoignages de moudjahidine, a ajouté le ministre, appelant, à cet égard, à "écrire l’Histoire nationale par des plumes nationales, sincères et intègres, d’autant que les moyens nécessaires ont été mobilisés à cet effet".
M. Zitouni a, par ailleurs, fait part de la disposition du ministère des Moudjahidine à financer tout projet d’Histoire, à poursuivre la prise en charge des victimes des mines et des séquelles du colonialisme, et à "recenser les martyrs de l’Algérie, depuis l’occupation française à l’Indépendance".
Concernant les propos de certains politiciens pourfendant des chefs de la Révolution, le ministre a répondu par "un rejet ferme de tout ce qui porte atteinte à la Révolution et à ses symboles, et à l’Algérie dans sa profondeur et à son Histoire". Et de s’interroger, à ce propos, "dans l’intérêt de qui vont ces déclarations qui coïncident avec la célébration du 60ème anniversaire du déclenchement de la glorieuse Révolution du 1er novembre 1954".
S’agissant des archives nationales, et sans remettre en question le droit de l’Algérie à réclamer leur récupération, le ministre a estimé que celles existantes au niveau des musées du Moudjahid, à échelles nationale et régionale, ainsi que dans leurs annexes, suffisent pour l’écriture de l’Histoire.
Le ministre s’est auparavant recueilli aux cimetières des martyrs de la résistance populaire de 1852 et du 1er novembre 1954, à Laghouat, où il a déposé une gerbe de fleurs et procédé à la lecture de la Fatiha du Saint Coran, avant de visiter l’annexe locale du musée du Moudjahid.
Toujours au chef-lieu de wilaya de Laghouat, M. Zitouni a inauguré le nouveau siège de la direction des Moudjahidine, édifié près de l’hôpital H’mida Benadjila, pour un coût de 73 millions DA.
En clôture de sa visite de travail dans la wilaya de Laghouat, le ministre a assisté à une conférence sur "La résistance populaire", en présence de moudjahidine et d’universitaires, et présidé une cérémonie de remise de prix aux lauréats de concours d’Histoire, ouverts aux élèves et étudiants.

Commenter cet article