Urgent : Bouteflika aurait décidé le gel des forages de gaz de schiste

Publié le par LAGHOUATI

Posté par notre charmant et fidèle collaborateur Khaled Makhloufi . J'utilise pour la première fois le qualificatif de "collaborateur"  , Mais Attention Khaled , ne me demande pas de te payer , je n'ai pas d'argent mais j'ai beaucoup d'amour et d'amitié pour toi et pour tous les amis . Prépare tes sacs , je t'en offre 1 tonne , ça te va ? Tu en veux plus ? Bon Allons y pour 2 tonnes , A bas l'avarice ! L'information que tu viens de nous envoyer en vaut bien la peine. Merci très cher !
Source: Le Quotidien Elwatan

Urgent : Bouteflika aurait décidé le gel des forages de gaz de schiste

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte
le 20.01.15 | 14h41 4 réactions

  

zoom | © Photo Souhil B. El Watan

In Salah en liesse, In Salah triomphante. La présidence aurait émis une décision en faveur du gel des forages de gaz de schiste à In Salah.

L’information a été confirmée par Abdelhamid Slimani, membre du comité de coordination de la protestation des habitants d’In Salah qui affirme que « l’arrêt du projet de gaz de schiste a été décidé, le président Bouteflika a tranché en faveur des habitants ».
L’école change avec vous

L’école change avec vous

En 2015, l’Education nationale recrute des enseignants : rejoignez ceux qui font l’école.
Voir le site
Adyoulike
Proposé par Ministère de l'Education Nationale
Notre interlocuteur précise que les détails de cette information seront transmis directement par le général major Abdelghani Hamel, qui reviendra comme promis avant la fin de semaine à In Salah pour l’annonce officielle de cette décision qui met fin à la polémique entretenue depuis trois semaines par les autorités du pays avec des discours tout à fait contradictoires des responsables de Sonatrach, le ministre de l’énergie et le Premier ministre.
 

Publié dans LES AMIS DU BLOG

Commenter cet article

Mustapha 20/01/2015 19:54


Le "méchant" TOTAL doit etre certainement en deuil. Il n'importera pas sa pollution à notre Sahara. Il est salutaire de voir le Président mettre en sourdine les arguments erronés, pour ne pas
dire mensongers, du bataclan des faux experts dépéchés à In Salah pour justifier l'exploitation du gaz de shist, opération que plusieurs pays plus conscients ne veulent plus en entendre
parler.Personnellement je pense plutot à un échec de la force, qui a conduit le président au gel de cette rocombolesque opération

Soukehal Djamal Abdenasser 20/01/2015 18:16


Pour une bonne nouvelle, c'est une bonne nouvelle .....

Med-Seddik Lamara 20/01/2015 17:27


Enfin pour une fois, il a fait montre de sagesse. Mais est ce une sagesse dictée réellement par l'entendement et la sollicitude que tout résponsable à quelque niveau qu'il soit, doit manifester à
l'endroit du peuple plus proche des réalités que ses dirigeants? Peu importe la nature du calcul fait en haut, l'essentiel c'est, qu'à force de pugnacité, de persuation citoyenne, de
determination tranquille et bien assumée, les gens de Aïn Salah ont donné, non seulement en Algérie mais pour l'humanité entière, une belle leçcon de militantisme pour la défense de la nature
ainsi qu'un sungulier message de la culture ecocitoyenne. Le sud restera pour l'eternité une terre propise à l'éclosion des salvatrices mansuétudes. MSL